Les encombrants

Voici le courrier reçu ce matin de la « Cellule environnement » de la Ville de Mouscron.

Bonjour, 

Ce jeudi, nous avons eu confirmation de la part du service des travaux que la rue Haute est à nouveau ouverte à la circulation. Les encombrants peuvent donc être déposés sur les trottoirs.

Attention : VOLS

Comme le titrait mon ami Thomas TURILLON, journaliste (journaleux pour certain Clin d'œil) au journal L’Avenir, dans l’édition de jeudi, le retour des voitures semble être synonyme de vols

La vitre avant droite d’une BMW stationnée dans la rue rHaute a été brisée. On a emporté les documents de bord. Les faits ont été commis entre ce mercredi, 18 heures, et ce jeudi, 8 heures…

MEFIANCE !!! NE LAISSEZ RIEN « TRAINER » DANS VOTRE VOITURE !!!!

Réunion ce samedi 22 janvier à 10 heures 15’ au « Bistrot du Clan » (Chez Sonia)

Chers voisins,

Suite à notre mouvement de protestation de dimanche dernier, l’Echevin des Travaux a, comme il nous l’avait promis, contacté les différents responsables du chantier de notre rue.  Ils se sont, dès lors, rencontrés mardi dernier.

L’Echevin nous invite, dès lors, à assister à cette réunion afin de nous informer quant à la suite du bon déroulement des travaux …. Pour ceux qui ne pourront participer à cet entretien, le compte-rendu sera mis en ligne sur notre blog http://ruehaute.skynetblogs.be

Le « tam-tam » a bien fonctionné …

… d’un côté … De retour de Bellegem vers 16 heures 30’, où Stoyan était allé patiner, je reçois un appel téléphonique me signalant que l’Echevin des travaux est dans la rue … tout comme de l’autre …  L’Echevin a très certainement eu vent de la venue d’une délégation de riverains à son apéro de demain …

Si certains m’avaient prévenu qu’après les infos mises en lignes, il y aurait un « retour » de l’Echevin avant dimanche, il faut avouer que nous lui avons fait une bonne pub J

Arrivé au carrefour de la rue du Nouveau-Monde, je croise Monsieur Yzerbyt profitant de sa présence dans le quartier pour faire quelques courses, nous nous saluons et  il me promet de rejoindre le chantier … Quelques instants plus tard, il revient avec ses pains … et non pas, comme on pourrait le croire en voyant Walter, avec les croissants du petit matin J.  Ensemble, nous allons voir Roger … Quelques-uns, vite prévenus, sortent de chez ; certains sont déjà sur le seuil de leur porte …

Si pendant l’entretien,  j’en ai perdu mes bottes, l’Echevin, quant à lui, a perdu ses pains en essayant de me sortir de la boue dans laquelle je m’étais enfoncé jusqu’aux genoux … et Roger, que j’avais pu agripper par la manche, a vu son pull s’allonger de 20 centimètres !  Quant aux autres, ils se sont payé une bonne tranche de rire !

Après avoir parcouru la rue, de long en large et de bas en haut, l’Echevin admet que ce chantier n’est pas géré de manière professionnelle … De discussions en discussions, il envisage (rait) d’organiser une réunion, dès samedi prochain, au Bistro du Clan …

Entre-temps, notre rendez-vous de demain, lors de son apéro, revient sur le tapis …  Je le rassure en certifiant qu’il s’agit d’une manifestation pacifique dont le seul but est de lui permettre de se rendre compte de notre situation et de l’inviter à réunir tous les riverains en attente légitime  d’éclaircissements quant à l’organisation des travaux !

A l’invitation de Damien, nous nous retrouvons quelques-uns, Dany, Thierry, Jean-Marie, Walter, Anne et … Stoyan au Bistro du Clan, chez Sonia, afin qu’elle puisse, elle aussi, exprimer son mécontentement.

A la fin de cette petite assemblée, il est décidé de maintenir le rendez-vous pour demain à 11 heures 30’ dans ou devant le garage de Michel (48 rue Haute), d’où, en délégation, nous partirons présenter nos vœux à Damien, de manière courtoise, et lui offrirons, chacun, notre pot de « Marmelade made in rue Haute », car, s’il a une nouvelle fois apprécié notre bonne humeur et notre sens de l’humour, il doit comprendre que les riverains en ont marre de ce chantier qui n’en finit plus … si l’on peut appeler ça un chantier !

Vercruysse_Stoyan_Dominique_Mouscron.jpg

La presse en parle

« Rue Haute : le chantier du désespoir », « Marre de la galère à la rue Haute ! » »Mouscron : le ras-le-bol d’un chantier mal géré, à la rue Haute ».

Tels sont les différents titres repris par les journalistes de « L’Avenir »  et de la « Dernière Heure » dans leur édition de ce jour.

Je ne pensais pas que le message posté sur ce blog, hier à 9 heures 45, allait provoquer autant de remous …  Je sais que mes différents blogs sont « visités » par la presse et c’est sans doute ce qu’il s’est passé hier … Toujours à l’affût de la bonne info, deux journalistes Thomas TURILLON pour Le Courrier et Cédric KETELAIR pour La Dernière-Heure ont débarqué sous le coup de 11 heures 30 hier matin afin de relater le ras-le-bol des riverains de la rue Haute au travers de leurs articles …

Découvrez les articles des différents journaux en cliquant sur Le Courrier et La Dernière-Heure … Bonne lecture

Vercruysse_Dominique_Rue_Haute_Mouscron.jpg